Conseil du 26 septembre 2019 – Le maire propose 9 000€ pour l’insertion avec des entreprises privées

Le maire propose une subvention de 9 000€ en faveur de l’engagement social et sociétal des entreprises pour 6 demandeurs d’emplois dongeois. 

L’association FACE Loire-Atlantique (Fondation Agir contre l’Exclusion – environ 400 entreprises) œuvre en faveur de l’engagement social et sociétal des entreprises pour lutter contre toutes les formes d’exclusion, de discriminations et de pauvreté, par une approche globale et innovante de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Les élus de la majorité ont proposé avec FACE, de mener à Donges un projet de « Job Academy » pour favoriser l’insertion de 6 demandeurs d’emplois (soit 1 500€ par personne). La participation totale est de 60 000 euros pour 12 personnes (6 de donges et 6 de Pontchâteau).

Notre groupe, mieux vivre à Donges, a déclaré que « vouloir faire de l’insertion est une bonne chose ». Après six ans de mandat, il était temps ! Nous avons interrogé le maire, l’adjointe aux Affaires sociales, madame PICOT, est silencieuse depuis 6 ans. Nous ne savons malheureusement pas sa position sur le sujet, hormis son vote favorable.

L’insertion étant de la compétence de la carene, c’est une compétence déjà financée, pourquoi la commune devrait débourser 9 000€ ? Les entreprises privées adhérentes de cette association, ont-ils vraiment besoin de l’argent de la commune ?

Nous avons demandé le bilan des actions d’insertion depuis 6 ans dans la commune. Notre groupe n’ayant aucun représentant à la carene, nous souhaitions vivement que le représentant de Donges à la commission économique de la carene puisse établir ce bilan et nous donner un avis. Il n’en fut rien ! le maire a proposé de pallier l’absence de prise de parole, par un compte rendu qui serait présenté lors de la prochaine réunion du conseil municipal en novembre.

Le montant de 9 000€ est très important par rapport aux structures labélisées et financées par l’Etat, nous ne comprenons pas pourquoi ces associations ne sont pas mobilisées ? Nous ne sommes pas davantage convaincus sur les critères de choix des six Dongeois.

Nous demandons un véritable débat sur cette question, l’insertion étant une question politique importante. Chaque élu doit pouvoir s’exprimer sur le sujet. Malheureusement, les occasions de débattre en commission sociale sont très rares, nous n’avons pas eu de convocation depuis deux ans.

Pour toutes ces raisons, nous nous sommes abstenus avec des élus d’opposition et avec trois élus de la majorité, soit 9 abstentions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.