Archives de catégorie : Écho du conseil

Retour sur le conseil municipal du 26 septembre 2019

Le compte rendu du conseil municipal vient de nous parvenir. Nous vous avons déjà informé sur les principaux points. La relecture des interventions est parfois cocasse.

L’affaire des cantines (voir notre article) 

 

 

 

 

 

 

Cette affaire est résumée en une triste rentrée des classes par la lâcheté d’adultes de s’attaquer à des enfants, a été l’objet d’intervention de notre groupe mieux vivre à Donges, de celui de Donges pour tous ainsi que de Martine Ardeois. Curieusement, les amis de Jean-Marc NICOLLET sont restés spectateurs des prises de paroles et des positions des uns et des autres. Pour Angélique Oliveira « Moi, je me suis trouvée là, car j’étais en visite de courtoisie. Donc, j’étais là au bon moment ou au mauvais moment, je ne sais pas ».

Dès que nous avons eu connaissances des faits, nous avons protesté et alerté avec la presse la méthode de la mairie pour stigmatiser des enfants pour des impayés. (voir la presse) Nous espérons que cette grave erreur de la majorité ne se reproduise plus. Les responsabilités ont été rejetées sur du personnel d’encadrement, nous sommes dans l’attente des sanctions qui seront prises, si les fautes sont avérées… ! Continuer la lecture

Blockhaus de CONDÉ – Un étrange comportement de la DRAC

Alertés par l’association Forteresse Saint-Nazaire, qui avait une convention pour restaurer et promouvoir le blockhaus de Condé (voir notre article), nous avons découvert que des rochers avaient été implantés à l’entrée du blockhaus de Condé à Donges. Si le souhait de le protéger du vol est une bonne décision, dégrader le bâtiment est scandaleux et prouve le manque de respect des élus pour le patrimoine.

Pourtant, nous sommes intervenus au conseil municipal du 26 septembre, (nous attendons toujours le procès-verbal !) pour évoquer la remise en cause de la convention. Le groupe Mieux vivre à Donges avait souligné la qualité du travail mené par cette association pour un vestige de la seconde guerre mondiale et nous avions regretté que le bâtiment ne soit plus la propriété de la ville. Le conseil municipal avait décidé d’interpeller la CARENE, la SONADEV et la DRAC. Continuer la lecture

Personnel en souffrance, 15 € bruts et des cadres pour encadrer des cadres – Conseil municipal du 07/11/2019

À quelques mois des élections, monsieur le maire change de braquet et prend des postures en vue de reconquérir les employés de la ville. Le régime indemnitaire est augmenté très modestement pour les agents, mais quelques cadres seront beaucoup mieux servis. Un recrutement de cadres qui vont encadrer des cadres, le nouveau projet du maire ! Nous avons rappelé que nous avons été en divergence durant les 6 ans sur la gestion du personnel, ce qui avait irrité le maire, ne supportant pas la contradiction d’être en faute. Nous avons été, parfois seuls pour dénoncer la gestion, parfois suivis par d’autres élus, pendant que d’autres étaient dans le silence, dans la flatterie ou en accord total ! Continuer la lecture

Un combat de coqs – Conseil municipal du 07/11/2019

Le conseil municipal a débuté avec son lot habituel d’absents (mesdames COICADAIN et POTEREAU et monsieur LEROUX). Nous avons pu assister à la confession publique du maire sur sa condamnation de justice pour faire suite à la conduite sans permis pendant 8 ans d’un véhicule n’ayant pas fait l’objet de contrôle technique pendant 13 années (voir article de presse). L’opposition de droite étant sortie de son sommeil depuis les élections de 2014 avec cette affaire par la publication d’un communiqué a subi les foudres du maire. L’un accusant l’autre de n’avoir jamais rien à dire sur les dossiers et l’autre le qualifiant de délinquant routier ! Drapé dans sa robe d’avocat, le maire a brandi une autorisation provisoire de conduire. L’autorisation de conduire n’efface pas les fautes commises, mais nous espérons que les prochains débats seront d’un autre niveau pour proposer des projets d’avenir pour les Dongeois.

Démission d’une adjointe, une affaire de famille. Conseil municipal du 07/11/2019

Madame Sandrine SALMON adjointe au personnel a démissionné du conseil municipal. Sa gestion des ressources humaines, étant de plus en plus contestée, les accusations du maire sur sa personne dans l’affaire des enfants stigmatisés de la cantine sont visiblement au cœur de sa décision de partir. Le maire a fait la démonstration qu’il ne pouvait supporter l’idée d’être en faute, rejetant ses responsabilités de maire dans la conduite de la municipalité sur ses adjoints et de sa directrice générale des Services, madame Maïolique PARIS CHOLET. C’est la sixième démission d’un élu, ayant des responsabilités, dont quatre femmes. On peut légitimement se poser des questions sur la conduite des affaires de la ville, monsieur le maire cumulant dorénavant toutes les délégations ! Continuer la lecture

mairie de Donges

Ordre du jour du conseil municipal du 7 novembre 2019

La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le  Jeudi 7 novembre 2019 à 20 heures

ORDRE DU JOUR

 Affaires générales

  • Démission d’un membre du conseil municipal : mise à jour du tableau du conseil municipal ;
  • Suppression d’un poste d’adjoint ;
  • Fixation des indemnités de fonction des élus municipaux ;
  • Représentation communale au sein d’établissements et organismes publics : désignation d’un nouveau membre ;

Affaires financières

  • Budget général 2019 (M 14) : Décision modificative n°2

Continuer la lecture

Conseil municipal du 26 septembre 2019 – Un cadeau de 20 000€

Le groupe mieux vivre à Donges en désaccord avec le maire sur les conditions de rachat de l’ancien Carrefour Market à 260 000€

 La municipalité a décidé d’acquérir l’ancien Carrefour Market dans l’hypothèse de réaliser une nouvelle médiathèque sans expliciter le bien-fondé d’une telle réalisation qui reste pour le moment impossible au regard des finances de la ville. Notre groupe, par la voix de Christine MISIN, avait déjà exprimé des avis lors de différentes réunions du conseil municipal et des commissions. Nous ne sommes pas opposés à l’achat de ce terrain qui représente une réserve foncière intéressante pour de futurs projets. Nous avons souhaité l’engagement d’un droit de préemption pour acquérir le bien à son juste prix, celui de l’estimation des domaines soit 250 000 €, le propriétaire souhaitant une vente à 270 000 € net vendeur. Continuer la lecture

Conseil municipal du 26 septembre 2019 – Donges adhère à l’association BREIZH 5/5

L’Association BREIZH 5/5 fédère des communes, des associations et des entreprises en mettant l’accent sur la culture, le patrimoine et l’économie. Elle est soutenue par des élus de toutes tendances politiques, et n’a aucun engagement partisan. Elle permet à ses adhérents d’afficher le panneau « BREIZH 5/5 ». Le conseil municipal a approuvé, à la majorité l’adhésion de la Ville de Donges à BREIZH 5/5. Un panneau sera posé à l’entrée de la ville.

Les élus mieux vivre à Donges ont voté pour.

Conseil municipal du 26 septembre 2019 – Soutien pour l’association Saint-Nazaire forteresse

L’association « Forteresse Saint-Nazaire » a obtenu une convention d’occupation avec la société d’économie mixte la Sonadev pour restaurer et promouvoir la fortification (blockhaus) de Condé de type Tobrouk. L’association a entrepris, dans le cadre de sa convention, une réhabilitation du site pour permettre sa conservation et l’ouvrir aux visiteurs. Les bénévoles de l’association ont investi du temps et de l’argent sur ce site pour le mettre en valeur. Malheureusement, la convention est remise en cause, sous pression de la direction régionale des affaires culturelles des Pays-de-la-Loire sous le prétexte que les fouilles d’une autre zone des six croix ne sont pas achevées ! On peut se poser légitimement la question du sérieux de la Drac !

Mikaël DELALANDE pour le groupe mieux vivre à Donges a rappelé l’importance du travail mené par cette association. Il a regretté que cet édifice de l’histoire de la deuxième guerre mondiale ne soit pas resté dans le patrimoine communal. Au regard des procédures juridiques engagées, la ville n’est que spectateur sur un élément de son patrimoine. Afin de soutenir l’association, l’ensemble des élus du conseil municipal de Donges a décidé d’envoyer un courrier auprès de la Drac et de la SONADEV.

 

Conseil municipal du 26 septembre 2019 – L’affaire des enfants stigmatisés à la cantine de Donges

L’affaire des enfants stigmatisés à la cantine de Donges. Mieux vivre à Donges déplore que des personnes aient eu la lâcheté de s’attaquer à des enfants ! (voir notre article: ils ont osé!)

Les élus mieux vivre à Donges, Mikaël DELALANDE et Christine MISIN ainsi que le groupe Donges pour tous (madame ALBERT) avaient déposé une question concernant le refus de servir un repas à des enfants, le jour de la rentrée. Nous nous sommes exprimés dans ces termes :

Mikaël DELALANDE : « Lors du conseil du mois de mai 2019, Marc DEMORA, trésorier municipal, nous faisait part des impayés de la cantine. Madame MISIN s’inquiétait déjà des sous-entendus en commission pour refuser des enfants à la cantine pour la rentrée de septembre. Stigmatiser, discriminer des enfants pour faire pression auprès des parents, est intolérable. C’est insupportable ! Nous déplorons, que des personnes aient eu la lâcheté de s’attaquer à des enfants ! Pour nous la question des impayés est une question d’adultes. La bienveillance dans les écoles pour le bien-être de l’enfant est un devoir pour les élus. Comment la municipalité est-elle arrivée à appliquer une telle décision ? » Continuer la lecture