Donges Magazine n°14 – Tribune Mieux Vivre à Donges sur le PADD

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est un document réglementaire préalable à l’élaboration du Plan Locale d’Urbanisme intercommunautaire PLUI, il reflète les grandes orientations pour des aménagements dans différents domaines comme l’économie, l’habitat, les déplacements, la protection de l’environnement. Nous avons émis un avis très dubitatif, lors du dernier conseil municipal.   

Dubitatif :

Sur la volonté de développement sur l’ensemble du territoire de la carene, nous ne retrouvons pas les préoccupations réelles des Dongeois. Le document est très orienté vers la ville centre St Nazaire et vers les perspectives de Pornichet. Le secteur Est de la carène, avec Donges est très peu développé !

sur le sujet du transport, pas de prolongement de la ligne stran Hélyse à Donges, aucune réflexion sur la voie de chemin de fer, les dongeois verront juste passer les trains aucun projet sur la future halte. Une incitation à l’alternative de la voiture est fortement évoquée. L’usage de la voiture est une réalité, le fort trafic observé doit être aussi accompagné, l’alternative avec les transports en commun ne peut se décréter.

sur le numérique, il y a une attente forte du monde de l’entreprise et des particuliers. Nos voisins de Prinquiau seront raccordés bien avant nous.  Donges attendra encore !

sur le développement du port autonome à Donges, dans le cadre des orientations du SCOT de la métropole Nantes Saint-Nazaire. On y cite « le locherais » pour ne pas dire Donges Est, et  pour ne pas rappeler l’incurie des pouvoirs publics

sur l’emploi. Un chapitre sur le sujet était attendu, la notion de responsabilité sociale pouvait être évoquée pour faire contribuer les entreprises au développement durable.

sur le commerce de proximité nous sommes en péril sur cette question à Donges. La carène, la ville, la chambre de commerce, la chambre des métiers que nous avions commencé à mobiliser, ne sont plus en ordre de marche. Il nous faut des actes ! Les projets s’accompagnent, ils ne se décrètent pas !

sur la redynamisation du centre de Donges.

sur la politique foncière. Interrogation  sur la densité des zones rurales à urbaniser trop forte, 500m2 par habitation !

sur la politique de logement

Dubitatif et inquiet sur la notion de village, avec une liste très restreinte pour Donges.

Le catalogue présenté au dernier conseil, nous laissent dubitatifs sur le fond, déçus sur la forme. Nous sommes inquiets sur l’avenir de notre commune, il reste une grande responsabilité aux quatre représentants de la ville à la Carene pour que le Plan Locale d’urbanisme intercommunautaire préserve la spécificité de notre ville et qu’un plan des zones de constructions permette un développement harmonieux. Notre ville ce n’est pas qu’une raffinerie, avec des routes encombrées de camions et des carrières à combler avec des déchets, elle doit pouvoir s’aménager  harmonieusement. L’intégralité de notre intervention est disponible sur notre site internet : mieuxvivreadonges.fr. Mikaël DELALANDE et Christine MISIN. mikael-delalande (at) orange.fr – Tél: 06 72 32 18 80 Rédigé le 24 septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *