Magazine numéro 16 – Expression Mieux Vivre à Donges

Budget, sécurité et commerce

Le budget primitif exposé au dernier conseil municipal, présente une maîtrise des dépenses avec des investissements limités sans augmentation d’impôts. Presque la moitié des investissements, 720 000€ sont octroyés pour les écoles et le relais assistantes maternelles, dont 520 000 € pour l’école de la Pommeraie. La priorité est pour le scolaire comme l’année dernière.  Nous avons regretté que le budget de l’entretien des voiries soit restreint, les besoins étant importants. Nous avons souligné le petit geste en faveur de la jeunesse avec le projet « city parc ». La gestion du personnel reste un désaccord entre nous et la majorité depuis le passage du cabinet URFIN avec une facture de 43 000€. Nous constatons des besoins importants pour rendre un service de qualité à la population mais nous sommes conscients de la difficulté de répondre à ces nécessités sans endetter la commune dans un contexte local et national difficile avec les projets du gouvernement qui vont encore demander aux élus des communes de « serrer la vis ». Localement, la politique de désendettement va être ralentie avec un emprunt de 750 000 € malgré un remboursement de capital de 946 000€ prévu en 2018. A fin 2017 la dette est estimée à 9 849 500€. L’équation, entre le besoin d’investissement, la gestion de la dette et l’impôt, devient de plus en plus compliquée. Malgré la situation, nous aimerions voir plus de présence, de dynamisme, d’enthousiasme, de mobilisation de la part des élus pour répondre aux défis de la croissance démographique car si elle est un atout avec 1 400 habitants supplémentaires en 10 ans, cette croissance doit être accompagnée pour proposer des services de qualité.  

Sécurité : La vidéo protection et la sécurisation des bâtiments pour se prémunir de la délinquance pèsent sur le budget avec cette année un montant de 105 500€ contre 50 000€ l’an dernier. C’est lors d’une question de notre groupe que le maire a annoncé le déploiement de la vidéo protection sur des bâtiments ainsi que des caméras installées sur la voie publique avec un enregistrement automatisé des plaques d’immatriculations. Nous regrettons l’absence de débat sur cette décision ! 

Commerce : le commerce dongeois est sur son déclin en termes d’offres. Si une municipalité ne peut intervenir directement dans un secteur privé, des initiatives doivent être prises auprès de partenaires pour accompagner, soutenir et vitaliser dans un contexte d’augmentation de la population et d’un projet de résidence seniors pour rapprocher les personnes du centre ville. L’intérêt que porte les élus majoritaires sur cette question reste à démontrer et ces questions nous interpellent et, ce n’est pas qu’une question de chiffres, de ratios ou de budget communal, ces questions doivent tous nous interpeller ». 

Notre espace d’expression étant réduit vous pouvez nous retrouver sur notre site internet mieuxvivreadonges.fr et sur facebook. Mikaël DELALANDE et Christine MISIN. Contact : mikael-delalande (at) orange.fr Tél: 06 72 32 18 80 Rédigé le 13 mars 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *