Archives de catégorie : Actualités

Réponse de Mieux vivre à Donges à la lettre de l’ADZRP

Madame, Monsieur les membres de l’association ADZRP,

Pour faire suite à vos questionnements, la liste Mieux Vivre à Donges vous apporte des précisions de son programme.

Votre association souhaite plus de démocratie, plus d’informations, réfléchir collectivement, débattre. A la lecture de nos publications vous avez pu constater que nous sommes en accord pour plus de transparence, sur l’intelligence collective par le débat, c’est le fil rouge de notre programme que nous avons bâti avec les dongeois grâce à un questionnaire en ligne qui a rencontré un franc succès. Informer les dongeois, débattre, rendre-compte, impliquer les citoyens dans la gestion de la ville est notre leitmotiv.

ÉCOUTER, DÉCIDER et AGIR ENSEMBLE !

Mieux Vivre à Donges propose l’instauration de la démocratie participative.

Aucun projet ne doit se faire sans les dongeois, sans information, sans en discuter, sans en débattre. Notre programme : le droit à la parole pour tous. Nous proposons que les commissions en mairie soient ouvertes aux dongeois qui veulent s’engager ! Des réunions thématiques ouvertes au public à chaque fois qu’une décision importante doit être prise en conseil municipal. Des consultations citoyennes sous forme de référendum sont aussi des pistes intéressantes. Nos propositions, qui nous distinguent des autres listes sont un engagement fort de modernisation de la vie politique locale. Comme vous, nous dénonçons le manque de transparence de la mairie et pire encore la prise de décision unilatérale du maire dans des dossiers impactant les riverains comme les pylônes qui commencent à fleurir, le passage du câble éolien à la Sencie !  Y aura-t-il d’autres surprises ?

Un dialogue permanent

Nous avons conscience des nuisances que peuvent engendrer la présence de sites industriels sur notre commune. Nous avons aussi pris notre part pour informer les responsables des industries, notamment sur le bruit (des mesures nocturnes ont pu être réalisées au domicile de notre tête de liste), pour une prise de conscience. Les questionnements sur la santé nous interpellent également sur le bassin d’emploi de Saint-Nazaire. Si le maire a des responsabilités dans le domaine de la santé, ces préoccupations doivent aussi être prises en compte au niveau de la CARENE au travers de ses compétences : urbanisme, environnement et action économique. Concernant AIR PAYS de LOIRE, présidé par un élu de la région, avec un administrateur de la carene (Madame Pascale HAMON) et un élu de Donges « membre honoraire » il est urgent de passer un partenariat plus étroit avec la ville de Donges et qu’une rencontre sous forme de réunion ouverte avec les habitants permette de mieux cerner les enjeux sur la qualité de l’air.

Votre association œuvrant pour le cadre de vie des dongeois, a toute sa place dans notre ambition d’une gestion participative des décisions. Votre association étant très souvent représentée dans le public lors des séances du conseil municipal, vous avez pu constater que nous sommes intervenus sur tous les dossiers dans des conditions de travail difficiles, souvent sans aucunes informations utiles de la part de la mairie.

Vous remerciant de l’intérêt porté à notre programme, veuillez recevoir, Madame, Monsieur les membres de l’association ADZRP, nos sincères salutations.

Programme de la liste Mieux Vivre à Donges

Le Programme “Mieux Vivre à Donges” c’est la démocratie participative.

Un questionnaire en ligne et des rencontres pour construire un programme. 

Instauration des commissions municipales ouvertes aux volontaires.
Chaque année un bilan sera donné de nos actions en réunion .
Consulter les dongeois sur les projets de la ville.
Informer les dongeois sur l’ensemble des projets sur le territoire de la commune,  (ex: câble éolien à la Sencie, chaufferie bois à la rue du stade, carrière de Revin, pylônes téléphoniques).
Nous, nous croyons à l’intelligence collective.

La sécurité

Améliorer la tranquillité publique en donnant des instructions à la police municipale.
Expérimenter le travail de rue pour faire de la prévention par la médiation.
Recréer une collaboration avec la gendarmerie.
Entretenir les routes.
Sécuriser l’aire de covoiturage des Six Croix.
Rétablir l’éclairage de nuit dans les lieux sensibles avec de la technologie faible en consommation d’énergie, respectueuse de l’environnement.

La santé

Proposer une maison de santé pour pérenniser et encourager l’installation de professionnels, médecins, dentistes…
Organiser une concertation des professionnels de santé pour proposer un service de garde de type “SOS médecins”

 

Les transports.

Exiger un meilleur service de la STRAN avec des arrêts supplémentaires et un service hélYce et une harmonisation des horaires LILA avec ceux de la STRAN. Dialoguer avec la SNCF pour obtenir une amélioration de son offre de services avec la future halte. Mettre à disposition des vélo-boxes aux Six Croix pour sécuriser les deux roues et pour permettre de combiner les modes de transports.

Nos propositions pour les services de la mairie.

Défendre la présence du service public dans la commune.
Adapter les horaires de la mairie pour permettre à tous d’accéder à ses services.
Accompagner les usagers dans les démarches numériques.
Un point d’information pour l’accès aux droits.

Commerces

Mobiliser les services de la Carene, la chambre de commerce, la chambre des métiers pour accompagner les commerçants ainsi que les projets de nouveaux commerces.
Accompagner les projets pour favoriser les circuits courts.
Assurer une animation du centre-ville pour faciliter le commerce local.

Le sport

Assurer une égalité de traitement pour toutes les disciplines sportives existantes.
Mieux entretenir les installations sportives.
Créer un chèque-sport solidaire pour assurer l’accès à la pratique sportive pour les jeunes.
Mobiliser les clubs en partenariat avec l’OMS et le service des sports de la ville.
Exiger des créneaux horaires de la piscine en phase avec la demande et veiller à une égalité de services avec la piscine de Saint-Nazaire
Remettre en état le parcours de santé.

Les écoles

Nous concevons le scolaire du départ du domicile de l’enfant jusqu’à son retour.
Sécuriser ou déplacer des aubettes pour un ramassage scolaire en toute sécurité.
Harmoniser la circulation devant les écoles.
Associer les parents et veiller à la qualité de la restauration scolaire.
Instaurer un dialogue permanent sur les écoles

Le logement

Nous imposerons aux bailleurs des loyers réellement modérés et surtout d’en assurer un suivi et un entretien régulier.
Nous serons vigilants sur :

L’aménagements des espaces publics (jeux, espaces verts).
L’harmonisation des nouvelles constructions avec celles des riverains.
Nous serons aux côtés de nos aînés pour leur proposer des logements et nous serons soucieux du bien-être des résidents de la maison de retraite

La culture

Revoir la programmation culturelle en diversifiant les types de spectacles.
Délocaliser des spectacles dans les villages.
organiser des concerts en extérieur

 

 

Communiqué de presse de la liste Mieux Vivre à Donges du 23 juin 2020

Informer, écouter et agir ensemble est le fil CONDUCTEUR du programme de la liste Mieux Vivre à Donges.

Les projets imposés, les avis donnés par le maire sortant qui concernent les dongeois, comme la chaufferie rue du stade, le câble éolien qui traverse la Sencie, et maintenant des pylônes “Orange” que l’on voit fleurir sur la commune sont des pratiques que nous ne voulons PLUS.  Les dongeois ont le droit de savoir ce qui se trame en mairie ! Les élus doivent vous rendre des comptes ; à ce jour, nous sommes les seuls à vous avoir présenté le bilan de nos actions, nous sommes les seuls à vous avoir informés depuis 6 ans sur notre site internet www.mieuxvivreadonges.fr. Les seuls à vous avoir informés avec des comptes rendus des réunions du conseil municipal.

Avec la liste Mieux Vivre à Donges vous serez entendus pour une sécurité retrouvée avec des moyens donnés à la police municipale. Donges a besoin d’être redynamisé avec des services publics, des commerces, des services, un droit à la santé pour tous, une ville propre, une prise en compte des besoins de la jeunesse et de nos aînés, avec des élus réellement au service de tous les habitants.

La crise sanitaire du COVID va entrainer une crise sociale, notre ville a besoin d’élus solidaires, cohérents et présents pour travailler pour défendre l’intérêt collectif. Devant les difficultés que nous devrons affronter, les impôts locaux ne doivent pas être augmentés.  Il faudra être présents et combatifs à la carene pour enfin défendre notre ville.

Le maire sortant ne peut se prévaloir d’un remboursement de dettes. Il reste encore 9,3 millions à fin 2019, avec des prêts pour un total de 3 millions, sans réalisations majeures. Il va laisser des factures de 1,5 millions pour les travaux de l’école de la Pommeraye, 1 million € pour l’accessibilité handicap qui est une obligation en 2023, un terrain synthétique en cours dont le montant ne fait qu’évoluer à la hausse, des routes défoncées qu’il faudra refaire, des promesses d’une nouvelle médiathèque, d’une nouvelle école, une toiture de l’église à rénover en urgence, …etc.. Le bilan du maire sortant ne peut se résumer à des distributions de masques et des courses réalisées par les bénévoles de l’OSCD pendant le COVID

Durant ce mandat vous avez été informés, de nos prises de positions, de nos idées, de notre énergie à défendre l’intérêt des dongeois. Nous sommes intervenus sur tous les sujets, nous avons été présents à toutes les réunions pour défendre la commune : contournement de la voie ferrée, plan local d’urbanisme, sur les enquêtes publiques, sur l’affaire de la cantine, pour défendre le personnel, sur le PPRT, sur les finances, la fibre optique, les logements, le commerce, la sécurité, les transports… Nous, nous sommes fiers de notre bilan.

Nous ne reviendrons pas sur la tentative de fusion avortée, M. NICOLLET a sa part de responsabilité autant que les autres.

Dimanche 28 juin, le seul bulletin pour vous faire entendre, pour changer de CAP : c’est celui de Mieux Vivre à Donges.

La vérité sur les négociations

du 09 juin 2020

Pour faire suite aux articles de presse, nous sommes contraints d’éclaircir certains points en vous donnant les détails de ces “négociations”.

Arrivée deuxième et trait d’union possible entre la liste CHAZAL se réclamant d’une gauche radicale et Nicollet d’une droite non assumée, la proposition de la liste Mieux Vivre à Donges menée par Mikaël DELALANDE était d’accueillir sur notre liste des membres de leur équipe qui avaient envie de travailler pour l’avenir de leur ville, avec un tiers des places pour chaque liste.

Les deux autres têtes de listes, découragées par leur score respectif voulaient renoncer.

Il semblait donc logique que Mikaël DELALANDE prenne la tête de cette “coalition”. À notre très grande surprise, Vincent Miault (le sauveur), c’est alors présenté comme seul rassembleur possible pour mener les 3 listes.

Puis, nouvelle proposition de ralliement de l’équipe CHAZAL pour partir sous la bannière de la Droite de NICOLLET, choix que nous ne pouvions admettre, il nous était impossible de ne laisser comme alternative que deux listes de droite pour le 2eme tour des élections.

Une alliance est utile si elle est portée de sens avec un projet commun. Cette étape cruciale n’a pu être réalisée. Que la tête de liste encartée COMMUNISTE CHAZAL se rallie sans conviction à celle d’un homme de Droite, NICOLLET ce qui montre bien, ce que la politique politicienne peut être. Un jeu de pouvoir personnel et non de conviction.  Mieux Vivre à Donges est composée de dongeoises et de dongeois de diverses sensibilités mais surtout ayant à cœur de pratiquer une politique sociale, humaine et démocratique, nous souhaitions un rassemblement autour de ces valeurs pour proposer un projet consensuel. Mieux Vivre à Donges ne souhaitait pas une alliance “gagner pour gagner” en reniant ses convictions et ses électeurs.

Nous avons toujours défendu nos valeurs démocratiques, sociales et humaines dans lesquelles beaucoup de Dongeoises et de Dongeois se reconnaissent y compris de nombreux membres des autres listes. Devant autant de mauvaise foi, c’est donc seuls mais “droits dans nos bottes” que nous nous présenterons pour faire de Donges une ville sécurisée, attractive, propre et animée avec des finances maîtrisées sans délaisser nos routes, bâtiments, parcs, commerces…..

Mieux vivre à Donges repart en campagne !

5 juin 2020

Conforté par notre deuxième place au premier tour aux élections municipales au mois de mars, partageant la même volonté de changement que les autres listes d’oppositions, celle de monsieur Chazal et celle de monsieur Nicollet, nous leur avons tendu la main pour construire un projet cohérent et constituer une liste équitable.

Les divergences n’ont pas pu faire aboutir à une union.

Avec la difficile crise sanitaire que nous traversons, nous sommes conscients que nous devrons affronter dans les mois à venir, une crise économique et sociale sans précédent. Notre liste a les capacités et les personnes compétentes pour soutenir nos entreprises, commerces et associations mais aussi pour accompagner tous les Dongeois (es) qui pourraient se trouver impacté(e)s.

Développer un service public de qualité tout en maintenant des finances maîtrisées reste notre objectif prioritaire avec la proximité et la disponibilité que demandent des périodes telles que celle que nous traversons.

Ne laissez pas gagner l’abstention, votez pour Mieux Vivre à Donges.

vous pouvez nous suivre sur notre site internet www.mieuxvivreadonges.fr ; facebook ou nous contacter par sms pour être appelé au 06 72 32 18 80

 

Programme 2020 Mieux vivre à Donges

L’écoute et la prise en compte des avis de la population.

Notre liste a engagé une démarche de participation des Dongeois afin de bâtir un programme prenant en compte votre parole et vos priorités. Le lancement d’un questionnaire par Internet (https://urlz.fr/bGEc) dès mars 2019 sollicitant l’avis des Dongeois, nous permet aujourd’hui de définir les domaines à traiter en priorité. Nous, nous ne voulons pas faire de promesses qui ne peuvent pas être tenues ! Avec notre équipe, déterminée et compétente pour faire évoluer notre commune, les Dongeois seront acteurs et non plus spectateurs de la politique locale.

Une nouvelle dynamique

Durant six ans, nous avons débattu avec lucidité sur la situation financière particulière de notre commune. Nos propositions sont réalisables mais rien ne pourra se faire sans des partenariats et sans un dialogue franc avec la CARENE, le département, la région et l’ÉTAT. Pour cela nous devons redonner une meilleure image de notre commune qui en a bien besoin avec des élus impliqués et respectueux. Nous invitons tous ceux qui se reconnaissent dans nos principes et notre manière de travailler à nous rejoindre et à voter pour la liste “Mieux Vivre à Donges”.

Sécurité

“Les vols, la casse, ça commence à bien faire !” (Marcel 57 ans) Continuer la lecture

Le Bilan des élus Mieux Vivre à Donges. Christine MISIN et Mikaël DELALANDE

Demain comme aujourd’hui, nous serons au service des dongeois

Notre philosophie

Dès l’ élection de mars 2014, élus dans l’ opposition, nous avons pris une part active au sein du conseil municipal pour défendre nos idées et ce que nous estimions être dans l’intérêt des dongeois. Nos interventions ont toujours été argumentées sur de nombreux sujets. Nous avons été omniprésents aux séances du conseil municipal, aux diverses commissions et représentations de la ville, face à une majorité où l’ absentéisme est devenu la règle ! Nous ne sommes pas restés « spectateurs » durant ces 6 années. Nous n’ avons pas attendu « la saison électorale » pour nous exprimer. Et nous vous avons tenu informés. Nous avons publié des comptes rendus de chaque conseil municipal, rédigé des articles sur les sujets importants, sur notre site internet, « mieuxvivreadonges.fr » , ainsi que par une multitude de lettres électroniques pour nos abonné(e)s. Notre bilan est vérifiable sur notre site et sur les procès-verbaux que nous mettons à disposition en ligne. Sans aucun moyen de fonctionnement, nous avons exercé notre rôle d’élu(e) sur de nombreux sujets. Nous vous exposons un extrait de notre travail de « conseiller(e) »

Finances :

Dès le début du mandat, nous avons eu un regard franc et honnête sur la question.
La situation financière de la ville reste fragile. Si la plupart des élus admettent aujourd’hui la situation avec les rapports incontestables de la trésorerie publique, notre groupe a proposé des orientations, soucieux de maintenir les services à la population. Début 2016, lorsque le maire se tournait vers les groupes d’opposition pour travailler sur des pistes d’ économies, notre proposition fut de défendre notre commune auprès des différentes instances afin de revoir le mode de calcul de la contribution de Donges au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), une contribution de 500.000 Euros par an, un vœu que nous avions déjà soumis en 2014. Pour le maire, les idées venant de l’ opposition ne pouvaient être que « nébuleuses », les interventions en conseil ont été houleuses, nous n’avons pas compris le renoncement du maire. En 2019, pourtant, le département permettra de nouvelles répartitions, et cela se traduira pour Donges, par une économie de 179.635 Euros en 2019, l’économie pour 2020 devrait être de 208.153 Euros ! Avec un peu de pugnacité, la commune aurait gagné du temps! Continuer la lecture

Compte rendu du dernier conseil municipal (20/02/2020)

Depuis six ans, nous avons rédigé un compte rendu des séances du conseil municipal, cette dernière séance ne déroge pas à notre engagement de vous informer.

Pour le dernier conseil municipal du mandat, l’ordre du jour comprenait principalement un débat sur l’orientation budgétaire. Nous ne reviendrons pas sur les éternels absents, ils doivent se sentir libérés et voir la fin du chemin de croix. Notre représentante, Christine MISIN, a pris la parole pour donner la réalité de la situation, voir la déclaration ci-dessous. La situation de la ville ne permet toujours pas d’envisager sereinement l’avenir et n’autorise pas de réaliser des investissements majeurs.

À la fin du conseil municipal, nous avons brièvement fait le bilan de six années de travail, ce qui est vérifiable sur notre site internet. Beaucoup d’élus sont restés bien silencieux, pendant ce mandat, comme Jean-Marc NICOLLET qui déclare dans un tract en cours de distribution, qu’il “travaille depuis de nombreuses années sur les dossiers sans faire de bruits inutiles, ni vaines gesticulations, ni effets de manche ». Il a démontré, lors de cette séance du conseil municipal, qu’il ne veut rien dire, rien entendre et ne rien voir. Continuer la lecture