Des logements en face de la raffinerie et une chaufferie à Liberge.

 Les élus Mieux Vivre à Donges ont été les seuls à défendre la qualité du cadre de vie lors du vote pour des logements sociaux que monsieur le maire veut mettre en face de la raffinerie et pour l’implantation d’une chaufferie à Liberge, rue du stade. L’environnement des Dongeois ne fait pas partie de ses préoccupations ! Au sein du conseil municipal, seuls les élus Mieux Vivre à Donges se sont opposés à ces projets en votant “CONTRE.

N’en déplaise à monsieur le maire, nous sommes contre ses projets “validés en l’état” , qui posent questions :

Pour les logements : 

  • Pourquoi implanter des logements sociaux dans une zone PPRT ?
  • Pourquoi implanter des logements sociaux devant une raffinerie, au risque de générer des nuisances sonores et olfactives ?
  • Pourquoi implanter des logements sociaux au bord de la future voie ferrée ?

Construire des logements parce que la loi vous y oblige ne doit pas permettre de faire n’importe quoi.

Pour la chaufferie rue du stade

  • Pourquoi sacrifier le site de Liberge, reconnu exceptionnel pour l’environnement, à proximité d’une zone humide classée Natura 2000 avec un arrêté biotope ?
  • Pourquoi brader la vente du terrain de 2 000m² pour 5 000€ avec les frais de géomètre à la charge de la commune ?
  • Pourquoi s’engager sur  27 ans pour cette fourniture de chaleur avec un contrat verrouillé ?
  • Pourquoi permettre à la carene de défoncer nos routes sur 1.5 km et n’accepter que du rebouchage ? 

C’est un aveu d’abandon de la ville face à la CARENE. 

  • Pourquoi refuser des études d’impact sur la santé avant et après le projet ? 

C’est un aveu d’abandon des riverains.

Monsieur le maire élu depuis 30 ans, qui dans ses discours et ses actes ne s’est jamais préoccupé d’écologie et de développement durable, qui avait des commentaires acerbes sur les logements sociaux, ne peut se permettre de donner des leçons, il est le plus mal placé pour nous accuser d’être contre l’écologie et la transition énergétique, qu’il semble découvrir aujourd’hui, au travers de la politique de la carène.

L’écologie n’est pas une idéologie, c’est un comportement fondé sur le respect des règles environnementales, il ne s’agit pas de tout accepter au nom de “la bonne conscience” , mais dans le respect de l’environnement & du patrimoine commun. D’ailleurs,  d’autres associations (“CNL” confédération nationale logement & ADZRP) se sont prononcées dans notre sens, vous pouvez retrouver leur contribution ici (CNL Lettre Conseil Municipal Donges (1) ; DONGESINFOS14108122020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.