Archives mensuelles : septembre 2019

Conseil municipal du 26 septembre 2019 – L’affaire des enfants stigmatisés à la cantine de Donges

L’affaire des enfants stigmatisés à la cantine de Donges. Mieux vivre à Donges déplore que des personnes aient eu la lâcheté de s’attaquer à des enfants ! (voir notre article: ils ont osé!)

Les élus mieux vivre à Donges, Mikaël DELALANDE et Christine MISIN ainsi que le groupe Donges pour tous (madame ALBERT) avaient déposé une question concernant le refus de servir un repas à des enfants, le jour de la rentrée. Nous nous sommes exprimés dans ces termes :

Mikaël DELALANDE : « Lors du conseil du mois de mai 2019, Marc DEMORA, trésorier municipal, nous faisait part des impayés de la cantine. Madame MISIN s’inquiétait déjà des sous-entendus en commission pour refuser des enfants à la cantine pour la rentrée de septembre. Stigmatiser, discriminer des enfants pour faire pression auprès des parents, est intolérable. C’est insupportable ! Nous déplorons, que des personnes aient eu la lâcheté de s’attaquer à des enfants ! Pour nous la question des impayés est une question d’adultes. La bienveillance dans les écoles pour le bien-être de l’enfant est un devoir pour les élus. Comment la municipalité est-elle arrivée à appliquer une telle décision ? » Continuer la lecture

Conseil du 26 septembre 2019 – Le maire propose 9 000€ pour l’insertion avec des entreprises privées

Le maire propose une subvention de 9 000€ en faveur de l’engagement social et sociétal des entreprises pour 6 demandeurs d’emplois dongeois. 

L’association FACE Loire-Atlantique (Fondation Agir contre l’Exclusion – environ 400 entreprises) œuvre en faveur de l’engagement social et sociétal des entreprises pour lutter contre toutes les formes d’exclusion, de discriminations et de pauvreté, par une approche globale et innovante de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Les élus de la majorité ont proposé avec FACE, de mener à Donges un projet de « Job Academy » pour favoriser l’insertion de 6 demandeurs d’emplois (soit 1 500€ par personne). La participation totale est de 60 000 euros pour 12 personnes (6 de donges et 6 de Pontchâteau). Continuer la lecture

mairie de Donges

Ordre du jour du conseil municipal du 26/09/2019

La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le Jeudi 26 septembre 2019 à 20 heures, en Mairie, salle du Conseil Municipal

ORDRE DU JOUR 

AFFAIRES GENERALES

1 –   Convention Commune de DONGES/Département de Loire Atlantique pour la mise à disposition de locaux communaux au 3 rue de la Souchais ;

2 –   Avis sur la prise de compétence facultative par la CARENE en matière de « création, entretien et aménagement du réseau des itinéraires cyclables ne relevant pas de l’intérêt communautaire de la CARENE et ne constituant pas une dépendance d’une autre route ». Mise en conformité des statuts de la CARENE ;

3 –   Itinéraire Nord Loire à vélo réalisé sous maîtrise d’ouvrage départementale : avis sur le tracé proposé et lancement des études par le Département ;

4 –   UPAM – Entente entre les villes de la Chapelle des Marais, Donges, St Joachim, Saint Nazaire : compte-rendu et ratification de l’avis de la conférence du 15 mai 2019 ;

5 –   UPAM mutualisation – Evolution du partenariat restauration – création d’un service commun entre les villes de la Chapelle des Marais, Donges, Saint Joachim, Saint-Nazaire et la CARENE : approbation et autorisation de signature de convention ;

6 –   Transfert du versement des contributions au budget du SDIS : Approbation du rapport 2019 de la CLECT ; Continuer la lecture

Ils ont osé… ! 

Le jour de la rentrée scolaire, des enfants ont été refusés à la cantine scolaire. Si certains parents ont pu trouver une solution pour leur assurer un déjeuner, d’autres ont eu moins de chance et ont été stigmatisés devant leurs camarades, ce qui est inacceptable et scandaleux. Le rôle des adultes est de protéger les enfants et d’assurer leur bien-être. Les élus doivent être bienveillants envers les écoliers et pas les prendre en otages pour des conflits administratifs ou des dettes des parents.

Laisser un enfant regarder les autres manger et attendre pour savoir si un plat serait servi est ignoble.

Continuer la lecture