Archives de catégorie : Actualités

Compte rendu du conseil municipal du 25 mars 2021

Avec son lot d’absents au sein de la majorité, mesdames PIED, OLIVEIRA, ROQUET et messieurs RIAUD, GIRARDEAU et LUCO, le dernier conseil municipal avait pour principal point le budget primitif (voir notre article). Le prestataire intervenant pour la retransmission vidéo en direct n’étant pas mesure de réaliser la prestation, le public n’a pas pu suivre les débats. Mais nous avons pu mesurer l’agressivité du maire envers les élus d’opposition, comme s’il ne supportait plus la présence de contradicteurs.

Hormis les points à l’ordre du jour sur les finances, le conseil municipal a décidé :

  • D’intégrer un bien vacant et sans maître (Les biens sans maître sont, en France, des biens meubles ou immeubles susceptibles d’appropriation, dont le propriétaire a disparu ou est inconnu) au 32 rue Pierre de Parscau du Plessis.
  • De dénommer les rues du futur Lotissement « Les Haut du Bois Houta » rue d’Artois, du Maine et de Touraine
  • D’attribuer à l’ancienne route nationale, au niveau des six croix, le nom du Docteur Jules POUMIER
  • De nommer des représentants du conseil municipal pour la Conférence Intercommunale du Logement (CIL). Parmi ses missions, la CIL élabore notamment les orientations en matière d’attribution de logements et de mutations ainsi que les modalités de relogement des personnes prioritaires au DALO et relevant de projets de rénovation urbaine

Budget primitif 2021

Jeudi 25 mars 2021, les élus du conseil municipal ont échangé leur point de vue concernant le budget primitif, document qui énumère les recettes et les dépenses prévues pour l’année. Ce budget primitif peut être rectifié pour l’ajuster avec des recettes et des dépenses réelles en cours d’exercice. Pour cette année le budget s’élève au total avec 15 724 100 € soit 11 131 700 € en fonctionnement et 4 592 400 € en investissement. Le budget s’équilibre grâce aux augmentations d’impôts et taxes, 7 800 000 €.

Christine MISIN du groupe des élus Mieux Vivre à Donges a décortiqué les documents.

Le budget de fonctionnement augmente de 3.21% soit 9,6 millions d’Euros en dépenses réelles de fonctionnement, dont 62% sont consacrés aux dépenses de personnel.

  • A noter :
    Des recettes qui s’équilibrent grâce aux 7 800 000 € d’impôts et taxes et 1 600 000 € de dotations.
  • Une dépense de 5 957 510 € pour le personnel soit une hausse de 2.69%.

Le budget des investissements prévus est de 4 600 000 € dont 140 000 € pour les travaux de voiries, ce qui s’avère très insuffisant.

Les travaux initialement annoncés et non réalisés en 2020, ne sont pas retenus pour 2021 comme :

  • Les travaux salle omnisports prévus pour presque 400 000 Euros
  • La mise en conformité des bâtiments publics pour l’accessibilité handicap va prendre énormément de retard puisque cette année 100 000 € sont prévus au lieu des 250 000 € programmés, après une année blanche 2020.

Aussi, et nous l’avons déjà dit, nous regrettons que les élus n’aient pas plus d’exigence vis à vis des intervenants lors de travaux sur notre territoire : Continuer la lecture

Compte rendu de la séance du conseil municipal du 25 février 2021

Le compte rendu de la séance du conseil municipal du 25 février 2021 est disponible ici

Ordre du jour du prochain conseil municipal le 25 mars 2021

La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le Jeudi 25 mars 2021 à 20 heures à la salle polyvalente

ORDRE DU JOUR :

FINANCES

Budget Général 2021 : fixation des taux des deux taxes « ménages » pour 2021;

Budget Général 2021 : approbation du Budget Primitif (M 14);

Budget Annexe du Centre d’Accueil des Travailleurs en Déplacement « Les Tainières » 2021: approbation du Budget Primitif (M4) ;

URBANISME – TRAVAUX

Continuer la lecture

Le Grand Bazar de la fibre optique à Donges!

Incompréhension, naïveté des élus ou opération politique ratée ?

Le 24 février, un courrier est envoyé par les élus Dongeois, à la société Orange pour les interroger sur l’avancée de la fibre optique à Donges, alors même que, 7 jours plus tôt, une rencontre avait eu lieu, avec la société Orange, pour présenter à ces mêmes élus, un état de la situation du déploiement de la fibre optique pour chaque commune de la Carène, et pour Donges, début février, 1 200 logements raccordables! Continuer la lecture

Rond-point de la Pommeraye, les élus mieux vivre à Donges vigilants

Communiqué Mieux vivre à Donges

Les élus Mieux Vivre à Donges se sont exprimés, lors de la commission urbanisme du 15 février en mairie de Donges, suite à l’annonce du conseil départemental sur les investissements pour  les routes qui sont de sa compétence. Face à la dangerosité du carrefour de La Pommeraye avec un trafic routier important, le développement du quartier grâce à l’arrivée de nouvelles familles, la présence de l’école et deux commerces, la décision de créer un Rond-point attendu depuis plusieurs années est reçue favorablement. Continuer la lecture

Les élus Mieux Vivre à Donges exigent la fibre pour tous

Le développement du télétravail, l’accélération de la dématérialisation de l’administration et les nombreux services numériques de plus en plus présents dans notre vie quotidienne démontrent que la fibre optique est un service essentiel. Ce service se fait attendre, notre ville subit les lenteurs de la société Orange, surtout dans les zones dites blanches, où la connexion internet est extrêmement lente. Les élus Mieux Vivre à Donges ont soulevé le retard à plusieurs reprises au sein du conseil municipal. A la suite d’une question sur le sujet, en 2017, le maire nous avait lu, avec fierté, un courrier de la société Orange avec l’annonce de travaux de 2018 à 2020. Une priorité était donnée pour les secteurs les plus en difficultés. Il n’en fut rien ! Continuer la lecture

Une antenne à la Noé Morin

Dès la pose d’un panneau pour annoncer l’autorisation de la mairie d’ériger une antenne de téléphonie à la Noé Morin, à quelques mètres des habitations, nous avons dénoncé cette décision prise en toute confidentialité. Les riverains n’ont jamais été consultés, ni mêmes été informés comme c’est, également, le cas avec la traversée du village de la Sencie avec le câble éolien. Interrogé par les riverains, dès sa réélection, monsieur le maire prétendait ne pas être informé du projet, mais comme un bon Samaritain, il s’est proposé pour demander une conciliation avec l’opérateur Orange pour déplacer l’antenne, comme ce fut le cas à Bonne Nouvelle, alors que le dossier était très avancé. Sa proposition était louable, mais le retard de six mois, pour que la demande parvienne à la société Orange, a eu pour résultat de rester sans effet, tout en laissant espérer aux riverains une issue à leur demande. Continuer la lecture

Une Halte déjeuner déserte.

À la demande des artisans, la commune a mis à disposition la salle polyvalente de l’hôtel de ville pour que les employés du bâtiment et des travaux publics (BTP) travaillant dans la commune disposent de locaux pour la pause déjeuner. L’écho de la presqu’île du 19 février annonce que « La salle reste désespérément vide”. La demande des entreprises pour que les salariés puissent s’abriter pour manger un repas chaud est légitime plutôt que de déambuler dans les espaces urbains, mais on ne peut que regretter que l’information ne soit pas parvenue aux chefs d’entreprises et aux salariés qui déclarent dans le journal hebdomadaire, “on n’a pas été informé et notre entreprise n’a pas communiqué sur cette possibilité. C’est vrai qu’à cette période on aimerait manger au chaud et pourquoi pas faire réchauffer notre repas ». Un tout petit effort de communication en allant à la rencontre de ces salariés et l’action pourra être qualifiée de bonne initiative !   

Enfin un rond-point à la Pommeraye !

Par courrier, le conseil départemental de Loire-Atlantique a annoncé l’aménagement d’un giratoire au carrefour de la Pommeraye à l’embranchement des routes vers Crossac et Pontchâteau. Ce secteur est réputé pour être dangereux et un aménagement est exigé depuis de très nombreuses années, sans obtenir de réponse convaincante du département. L’annonce d’une réalisation pour l’été 2022 est satisfaisante, mais la vigilance s’impose dans la réalisation. En réunion de la commission d’urbanisme le 15 février dernier, l’annonce est bien accueillie par les élus, mais le projet pose des questions sur la fluidité de la circulation et sur l’accès des automobilistes venant de la route de Crossac. Continuer la lecture