Retour sur le conseil municipal du 26 septembre 2019

Le compte rendu du conseil municipal vient de nous parvenir. Nous vous avons déjà informé sur les principaux points. La relecture des interventions est parfois cocasse.

L’affaire des cantines (voir notre article) 

 

 

 

 

 

 

Cette affaire est résumée en une triste rentrée des classes par la lâcheté d’adultes de s’attaquer à des enfants, a été l’objet d’intervention de notre groupe mieux vivre à Donges, de celui de Donges pour tous ainsi que de Martine Ardeois. Curieusement, les amis de Jean-Marc NICOLLET sont restés spectateurs des prises de paroles et des positions des uns et des autres. Pour Angélique Oliveira « Moi, je me suis trouvée là, car j’étais en visite de courtoisie. Donc, j’étais là au bon moment ou au mauvais moment, je ne sais pas ».

Dès que nous avons eu connaissances des faits, nous avons protesté et alerté avec la presse la méthode de la mairie pour stigmatiser des enfants pour des impayés. (voir la presse) Nous espérons que cette grave erreur de la majorité ne se reproduise plus. Les responsabilités ont été rejetées sur du personnel d’encadrement, nous sommes dans l’attente des sanctions qui seront prises, si les fautes sont avérées… !

Le maire propose 9 000€ pour l’insertion de 6 personnes. (voir notre article).

 

 

 

 

 

 

Le maire en mode professeur des écoles pour répondre à l’intervention de Ghislain BAUDICHAUD, Tu redis des choses qui ont déjà été partagées, qui ont déjà été dites en commission et qui ont déjà été dites. Et, si tu as écouté ce que j’ai dit tout à l’heure, je pense avoir répondu à l’ensemble des objections que tu as soulevées ».

Le groupe de Jean-Marc NICOLLET émet des réserves, mais ils votent la proposition du maire !

Un cadeau de 20 000€ (voir notre article).

Achat de l’ancien carrefour market, Alain CHAZAL est enthousiaste pour investir sur un projet d’une nouvelle bibliothèque. Dur rappel à la réalité : «  il y a une chose que vous oubliez, c’est, à la mesure des capacités financières de la commune de Donges… ».  « les moyens ne sont pas forcément à la hauteur de nos attentes, quels que soient les élus qui seront ou qui sont autour de cette table… ». « Les marges de manœuvres sont extrêmement réduites et il n’y a pas de trésors cachés…)

Donges adhère à l’association 5/5 (voir notre article).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.