MAJ: HLM de la rue d’Aquitaine : Mieux Vivre à Donges des élus de terrains.

Suite à l’interpellation des élus « Mieux Vivre à Donges »,  Mikaël DELALANDE et Christine MISIN, par les locataires, à propos de l’entretien des deux tours HLM de la rue d’Aquitaine, le soutien des deux élus a permis de faire aboutir les demandes légitimes des habitants (voir les articles de la presse locale). Ainsi les augmentations de loyers seront plus raisonnables.

D’importants travaux d’isolation vont être enfin réalisés pour une maîtrise des dépenses d’énergie afin d’obtenir un gain de chaleur dans les appartements. Lors d’une réunion avec les résidents des travaux ont été annoncés :

  • Les menuiseries vont être changées,aquitaine
  • Les bâtiments vont être isolés par l’extérieur,
  • Le hall va être rénové,
  • Les caves sécurisées,
  • Les parties communes vont être repeintes,
  • Les revêtements de sol vont être remplacés
  • Les portes d’entrée enfin posées,
  • L’accessibilité des personnes à mobilités réduites aux entrées assurées,
  • Les installations électriques revues,
  • Les espaces verts aux abords des deux résidences vont être mieux entretenus.

L’augmentation des loyers a été réduite de 50%.  Les majorations devraient se situer entre 30€ à 60 €,  au lieu des 120€ maximum, initialement indiqués.

Élus de terrain auprès des Dongeois, les élus du Mieux vivre à Donges sont satisfaits du dialogue rétabli avec la Silène qui a permis aux résidents HLM de conserver des loyers modérés pour des appartements remis au goût du jour comme sur l’ensemble du parc géré sur l’agglomération nazairienne. La question de la gestion des déchets reste à traiter.


Les loyers resteront modérés (PO 16/02/2015)

du 24 novembre 2014Le projet de réhabilitation des deux immeubles de La Souchais gérés par Silème était accompagné d’augmentations des loyers qui passaient mal chez les 39 familles qui y habitent. Les importants travaux de mise aux normes et d’améliorations de confort envisagés par le bailleur annonçaient des augmentations de loyers se situant entre 34 et 44 %, selon les représentants de la Confédération nationale du logement (CNL). Soutenus par la CNL et par les élus Mieux Vivre à Donges, les habitants ont obtenu une réduction de 50 % de l’augmentation prévue. « Les majorations devraient se situer entre 30 € et 60 €, au lieu des 120 € maximum initialement indiqués », annoncent Mikaël Delalande et Christine Misin, les élus satisfaits du dialogue rétabli avec la Silène, qui a permis aux résidents HLM de conserver des loyers modérés. La question de la gestion des déchets reste toutefois à traiter.


Echoguerande1

du 20/02/2015

Rénovation des HLM rue d’Aquitaine Une hausse modérée des loyers

aquitaine

Les locataires satisfaits

On se souvient des travaux prévus dans les HLM situés rue d’Aquitaine. Ils suscitaient quelques inquiétudes chez les locataires, qui craignaient notamment que les loyers soient fortement augmentés ou que les travaux soient suspendus si aucun accord n’était trouvé avec la Silène. Grâce au soutien des élus “Mieux vivre à Donges”, Mikaël DELALANDE et Christine Misin, les négociations ont abouti. Les travaux sont maintenus et les augmentations de loyer sont plus raisonnables, réduites de 50%. Les majorations devraient se situer entre 30 et 60€ au lieu des 120€ (maximum) initialement prévues. “Nous sommes satisfaits du dialogue rétabli avec la Silène qui a permis aux résidents HLM de conserver des loyers modérés pour des appartements remis au goût du jour. Même si la question de la gestion des déchets reste à traiter ”, explique Mikaël Delalande.

3 réflexions au sujet de « MAJ: HLM de la rue d’Aquitaine : Mieux Vivre à Donges des élus de terrains. »

  1. Ping : Presse du conseil municipal du 11 février 2016 | Mieux vivre à Donges

  2. Ping : Ordre du jour du conseil municipal du 11 février 2016 | Mieux vivre à Donges

  3. CLCV

    Dans l’article paru dans les journaux, sur l’immeuble de la Souchais à Donges, une erreur fort regrettable s’est glissée sur l’association de locataires qui a soutenu les habitants pour la réhabilitation de leur immeuble.
    C’est la CLCV qui a réuni les locataires le 29 novembre 2014 pour débattre des augmentations de loyer et faire des contre-propositions (20 personnes étaient présentes sur les 39 locataires). C’est la CLCV qui a demandé aux locataires de voter contre les propositions de Silène.
    C’est la CLCV qui a demandé et obtenu une réunion de négociations avec Silène, qui a eu lieu le 7 janvier 2015.
    C’est la CLCV qui a négocié avec Silène et obtenu des augmentations de loyer plus acceptables.
    C’est la CLCV qui était la seule association présente lors de la réunion d’information Silène du 11 février 2015 pour soutenir les locataires.
    La CLCV est présente au quotidien. C’est la CLCV qui est intervenue auprès de Silène, à la demande des locataires, pour améliorer l’entretien des espaces verts et des parties communes.

    View Comment
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.