Magazine n°20 – Tribune Mieux Vivre à Donges

À un an des élections municipales, les relations tendues avec le maire ont conduit les élus de l’opposition, toutes tendances politiques, à quitter la dernière séance du conseil municipal. Nous avons largement expliqué les faits, qui n’ont pas surpris les Dongeois. La majorité ne s’exprime pas, sur des visions d’avenir, ne donne pas de dynamisme et reste bien silencieuse sur le futur Plan Local d’Urbanisme.

Cacophonie sur la chaudière à bois : Nous avons été informés d’un projet, de la carene, d’implanter une chaudière à bois, rue du stade, sur le site de Liberge. Le projet doit relier la piscine, le collège, les salles de sport. Le maire parle d’un projet en discussion et la carene le contredit, comme un fait acquis, avec un calendrier de travaux ! Le maire s’est engagé sur le projet et fait fi du conseil municipal qui  n’est à ses yeux qu’une chambre d’enregistrement. Le projet a des conséquences, notamment, des travaux lourds sur les voiries qui ne seront pas remises à neuves.

13 000 € de loyers : les élus de la majorité veulent une nouvelle bibliothèque au lieu de l’ancien carrefour market. Nous ne savons pas si des études ont été réalisées sur ce projet et le devenir de ce genre d’équipement. En attendant, la municipalité verse 800€ de loyers pour le propriétaire pour ne rien faire du local et pour le réserver, au cas où !

Commerces : Le commerce est sur son déclin à Donges, chacun peut le constater. Les cellules commerciales se vident sans repreneurs. Lors de la dernière commission économique, l’adjointe en charge des commerces s’est contentée de nous lister les commerces perdus. Le constat est partagé, c’est factuel.  Aucun travail sur le sujet ! Même si les pouvoirs d’une commune dans ce domaine sont limités, une collaboration avec les services de la carene et de la chambre de commerce permettrait de présenter les atouts de notre commune. Avec 8 000 habitants et un tissu d’entreprises qui fait venir beaucoup de salariés dans la journée, Donges a des potentiels pour inciter l’implantation de nouveaux services. PLUI : la carene doit voter le projet le 30 avril.  À ce jour, nous n’avons aucun détail sur le document qui engage pourtant l’avenir de Donges. Nos représentants à la carene ont-ils été force de propositions pour défendre nos intérêts ? À un an des élections, la municipalité ne traite plus que les affaires courantes !  Vous pouvez nous retrouver sur notre site Internet mieuxvivreadonges.fr et sur Facebook.  Mikaël DELALANDE et Christine MISIN.

Tribune remise le 04/03/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.