Carrière de la maison noulet, les élus mieux vivre à Donges s’étonnent

du 23 août 2017

Avis sur le projet Charier : des élus s’étonnent

Mikaël DELALANDE et Chrisitine MISIN

Mikaël Delalande et Christine Misin, de Mieux vivre à Donges s’étonnent du rapport de l’enquêtrice sur le projet Charier à la Maison Noulet à Donges,. « La commissaire donne un avis favorable assorti d’une multitude de réserves provenant des recommandations de l’Autorité environnementale, du Parc naturel régional de Brière et du syndicat du bassin-versant du Brivet. Ces recommandations portent aussi sur la traçabilité des déchets déversés dans la carrière. La nouvelle proposition de l’entreprise d’installer un portique de détection de radioactivité nous inquiète et nous interroge sur la réelle volonté de tracer les déchets en amont. Les contrôles sur les origines des déchets nous semblent insuffisants. L’avis reconnaît un dossier peu lisible sur l’impact pour la faune et la flore, les émissions de poussière, la dangerosité et le bruit liés au trafic de camions. Tous ces éléments doivent conduire l’Etat à refuser ce projet qui n’est pas d’intérêt général, n’apporte pas de plus value économique à la commune mais comporte de nouvelles nuisances pour les Dongeois. » Dossier à suivre sur www.mieuxvivreadonges.fr

du 23 août 2017

Étonnement et inquiétude des élus locaux

La commissaire enquêtrice vient de donner un avis favorable au projet de comblement de la carrière par l’entreprise Charrriersur le site de la Maison Noulet. Contesté par les élus, ce projet vivement combattu par le collectif des riverains fait l’objet d’une multitude de réserves provenant des recommandations de l’autorité environnementale, du parc naturel régional de Brière et du syndicat du bassin-versant du Brivet. L’avis favorable de la commissaire étonne notamment les élus du groupe mieux vivre à Donges. « L’avis reconnaît un dossier peu lisible sur la traçabilité des déchets et leurs origines, sur l’impact de la faune et la flore, sur les émissions de poussière, sur la dangerosité du trafic et du bruit. Ce danger sur la route départementale est un obstacle important pour le projet et doit conduire l’État à refuser la demande de l’entreprise », réagit l’élu Mikaël Delalande qui ajoute : « L’intérêt général est nié, il ternit l’image d’une commune déjà fort impactée par les nuisances industrielles. »

du 25 août 2017

Carrière. Mieux vivre à Donges inquiet du projet Charier.

Suite à la publication du rapport de l’enquêtrice sur le projet Charier de transformer la carrière de la Maison Noulet en zone de stockage de déchets inertes (nos précédentes éditions), les élus de Mieux vivre à Donges, Mikaël Delalande et Christine Misin « s’étonnent de l’avis favorable, assorti d’une multitude de réserves provenant des recommandations de l’autorité environnementale, du Parc naturel régional de Brière, du syndicat du bassin-versant du Brivet. La nouvelle proposition de l’entreprise d’installer un portique de détection de radioactivité nous inquiète et nous laisse dubitatif sur la réelle volonté de tracer les déchets en amont, ce qui peut laisser penser que les contrôles et déclarations sur les origines des déchets, des entreprises clientes de la carrière, sont insuffisants. L’avis reconnaît un dossier peu lisible sur l’impact de la faune et la flore, sur les émissions de poussière pour le quotidien des riverains, sur la dangerosité du trafic de camions générés par le projet ainsi que le bruit lié à l’augmentation importante du trafic. Ce danger sur la route départementale est un obstacle important à l’exécution du projet et doit conduire l’État à refuser la demande de l’entreprise Charier ». En juin le conseil municipal avait à l’unanimité donné un avis défavorable à ce projet. Un collectif de riverain s’est créé pour s’opposer à la transformer de la carrière de la Maison Noulet. 


Conclusions et avis enquête publique

Rapport d’enquête publique

Courrier sénateur Vaugrenard carrière Charier

Avis du conseil municipal de Donges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *