Dépôts sauvages, la ville et la Carene se renvoient la balle

Exaspérer par des dépôts sauvages, rue de la Paix et après de nombreuses interpellations des élus, une Dongeoise a directement interpellé le maire à la fin du conseil municipal du 22 octobre. La réponse fut évasive entre la responsabilité de la Carene et la volonté de la ville sur la propreté publique. Le défilé du 11 Novembre a eu raison des dépôts sauvages issus d’incivismes.

dépot sauvage rue de la paixA qui doit-on s’adresser pour faire retirer des « dépôts sauvages » sur un trottoir ? Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, Je suis très sensible à la propreté et à l’image perçue par les habitants et les visiteurs de notre ville. Toujours désolée de constater le manque de civisme de certains, il m’arrive même de « réparer les oublis » laissés sur les trottoirs même s’ils ne sont pas de mon fait. Néanmoins, lorsque la charge est plus considérable je suis bien obligée de demander aux personnes qui détiennent l’autorité de faire le nécessaire. Dans les années précédentes, j’ai plusieurs fois alerté par mail l’élu concerné et très rapidement les dépôts sauvages sur la voie publique étaient évacués. Les faits : Depuis le début ou la mi-juillet un vieux réfrigérateur trône sur le trottoir à hauteur du 68 de la rue de la Paix. Constatant qu’il était là depuis plusieurs jours :

  • le 21 juillet, j’ai alerté la Carène pour qu’il soit retiré lors de la collecte « des encombrants » qui me semble-t-il a lieu le dernier jeudi de chaque mois. Il m’a alors été répondu, que les réfrigérateurs ne rentrent pas dans cette catégorie (?), que néanmoins on prenait note mais qu’on ne pouvait rien me promettre,
  • Le 31 juillet, visiblement rien n’ayant été fait, j’ai appelé la police municipale qui m’a répondu que ce n’est pas de son ressort, qu’on allait faire suivre l’information, mais …. qu’on ne pouvait rien me promettre (!!), · Le 6 septembre, j’ai envoyé un courriel à Monsieur le Maire et à Madame Ardeois afin de relater les faits et demander de faire le nécessaire ainsi que le nom de l’interlocuteur habilité.
  • Le 9 septembre, rien n’ayant changé et Madame Ardeois m’ayant répondu dès le 6 que cette demande concernait Monsieur Ouisse, j’ai adressé un mail à Monsieur le 1er adjoint et à Monsieur le Maire accompagné d’un cliché pris la veille (joint à ce courrier),
  • Le 10 septembre, en fin de conseil municipal, j’en ai discuté avec Monsieur le 1er adjoint qui m’a assuré qu’il allait faire le nécessaire,
  • Le 7 octobre, nouvelle relance de ma part par mail, puisque le frigo est toujours à la même place et pour lui tenir compagnie est venue s’ajouter une chaise de salon de jardin en piteux état.
  • Ce jour, la situation est toujours identique …. Je sais que les responsables sont ceux qui prennent le domaine public pour un dépotoir. Je sais que ceci est bien futile par rapport aux autres tracasseries qui nous préoccupent toutes et tous, il n’empêche que ces cochonneries sont situées sur l’axe principal du centre ville. Ma question est donc : A qui doit-on s’adresser pour faire retirer des « dépôts sauvages » sur un trottoir ? Et celles qui en découlent : Qui est habilité pour nettoyer dans ces cas précis les indélicatesses des pollueurs ? Qui peut rappeler à l’ordre -comme cela a été fait en d’autres temps – les bailleurs, afin que ceci ne se renouvelle pas à chaque changement de locataire ou d’électroménager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *