MAJ: Presse: Mieux vivre à Donges réagit sur la sécurité routière.

ouest-france-logo-carreLes élus de Mieux vivre à Donges souhaitent réagir à la suite de la réunion de concertation entre la municipalité et les associations de riverains et les services du département, pour évoquer les problèmes de sécurité sur le carrefour de Hélé sur la RD773. (OF du 8 septembre).

«Nous nous interrogeons sur l’efficience des propositions du conseil général sur les travaux proposés et ne pouvons, nous contenter d’une installation de plots et de peinture de revêtement pour raisons de budgets » affirme Mikaël Delalande, chef de file des élus d’opposition de Mieux vivre à Donges. Reconnaissant une « petite avancée en matière de sécurité sur le nord de la commune, il considère, avec sa colistière Christine Misin, « que le dossier majeur pour la sécurité des Dongeois reste le passage des poids lourds, et en particulier des transports de matières dangereuses, par la ruestadecamion du Stade et sur la route de Prinquiau ». 

Ils demandent donc la réouverture des négociations entre le conseil général et le port autonome, afin de reprendre l’étude d’un itinéraire de contournement « pour la sécurité des riverains de l’agglomération et des villages ». « La sécurité sur les routes départementales de la commune doit être prise en compte dans sa globalité, conclut Mikaël Delalande.                                                                                 Ouest-France 10/09/2014

Presseoceanlogo

Presseocean10092014du 19/09/2014

Echoguerande1

Trafic routier sur la RD773 “Mieux vivre à Donges” demande des aménagements.

ruedustadeechoUne rencontre entre la municipalité, des associations de riverains et le Département s’est tenue pour évoquer la sécurité au carrefour de Hélé sur la RD 773, reliant Donges à Pontchâteau. Les élus d’oppositions « Mieux vivre à Donges » représentés par Mikaël Delalande s’interroge sur “l’efficience des propositions du Conseil général notamment l’installation de plots et de peinture de revêtement”. Ils demandent au Département de reprendre les négociations avec le Grand port maritime “pour la sécurité des riverains de l’agglomération et des villages”. Chaque jour, 500 camions transportant des matières dangereuses transitent par Donges, notamment via la rue du Stade. Le problème n’est pas nouveau et revient régulièrement à la table des discussions, entre PPRT et contournement de la voie ferrée qui elle traverse la raffinerie. Les Dongeois ont à plusieurs reprises exprimé leur exaspération et leur crainte d’un accident gravissime. Un temps, une déviation du trafic vers le CD100, la voie portuaire, a été évoquée sans aboutir. Les habitants de la RD773 montent aussi régulièrement au créneau pour dénoncer la dangerosité de cette route.  Echo de la presqu’île du 12/09/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.