Presse du conseil municipal du 10 mai 2017 – JM Nicollet réélu

presse océan du 12 mai

du 12 mai 2017

Jean-Marc Nicollet réélu

À l’occasion du vote consécutif à la nouvelle répartition des délégués communautaires, qui fait passer de cinq à quatre de nombre de représentants dongeois à la Carene Donges, l’histoire retiendra que le siège occupé par Jean-Marc Nicollet lui aura été préservé grâce aux voix de la gauche. Le conseiller communautaire de la minorité, proche du maire, est ainsi reconduit dans ses fonctions aux dépens de Sandrine Salmon, adjointe. « C’est pour donner plus de voix à la minorité, dans un souci d’équilibre, que nous avons fait ce choix » a déclaré Alain Chazal pour le groupe Donges pour tous. Cet avis ne fut pas partagé par Mikaël Delalande, représentant de l’autre groupe de gauche Mieux vivre à Donges qui oppose un « ni convergence, ni connivence avec la minorité de droite de Jean-Marc Nicollet » et assume son vote blanc. Quant au maire, François Chéneau, il a regretté la diminution drastique de la représentation de son groupe aux travaux de la Carene. « Nous perdons une conseillère compétente et assidue à sa tâche », a-t-il déclaré

 

 

 

 

Le conseil municipal en 3 points

  1. Le haut-débit d’ici 2020 … peut-être Mikaël Delalande a interrogé le maire sur l’avancement du déploiement de la fibre optique. L’accès à internet en haut débit demeure un vrai problème pour certains habitants de Donges. L’opérateur Orange, qui détient le monopole sur la région Nantaise, s’est pourtant engagé à déployer la fibre optique sur l’ensemble des communes d’ici l’année 2020. « Face à notre insistance, le président de la Carene a écrit à Orange. Il demande un calendrier cartographié avec les dates de début et fin de la couverture dans notre région. Si Orange ne tenait pas cet engagement du déploiement concret d’ici 2020, nous pourrons briser son monopole. Sur Donges, la priorité sera de s’occuper des zones à l’Est et au Nord où il n’y a pas de débit du tout ! », a répondu François Chéneau.
  2. Carene : du nouveau Suite aux élections municipales de Trignac, la Carene doit revoir dès à présent la répartition des élus selon le nombre d’habitants. Elle passe à 58 conseillers au lieu de 60. Donges perd ainsi un siège, malgré sa troisième position au niveau de la population. Le conseil municipal devait donc réélire quatre conseillers. « Nous ne sommes pas dans la convergence avec l’équipe majoritaire, ni dans la connivence avec la minorité de droite. La loi nous empêchant d’être candidats, nous refusons d’être tenus par des positions contraires à nos idées », ont déclaré Mikaël Delalande et Christine Misin, du groupe Mieux vivre à Donges. Ils ont voté blanc. Les trois membres de Donges pour tous ont désigné Jean-Marc Nicollet. Les 29 conseillers municipaux ont élu François Chéneau, Claire Delalande, Louis Ouisse et Jean-Marc Nicollet. Le maire, qui regrette la perte d’un siège « face à beaucoup de sujets à traiter avec une équipe resserrée » a tenu à saluer le travail de la conseillère sortante Sandrine Salmon.
  3. Chaleur et froid Vote à l’unanimité pour le transfert de la compétence « production, création et exploitation d’un réseau public de chaleur ou de froid » à la Carene. La valorisation de la chaleur d’origine industrielle pour alimenter les besoins d’équipements et de zones d’habitations et la création de réseau de chaleur biomasse alimentant des équipements intercommunaux, communaux et tiers sont dans les tuyaux. « Nous sommes directement concernés par cette prise de compétence, car certains de nos projets pourront être financés par la Carene comme la nouvelle chaufferie bois, qui relirait la piscine, le Clos-Fleuri et les équipements communaux de la Souchais », a annoncé le maire.

 

 

 

Presse océan du 16 mai 2017

Le transfert de compétence « production de chaleur ou de froid, création et exploitation d’un réseau public de chaleur ou de froid » à la Carene intéresse au premier chef la commune de Donges. C’est en tout cas l’avis de François Chéneau, le maire. En présentant cette délibération, qui a pour objet de doter la Carene d’une compétence « production de chaleur ou de froid et son exploitation, ainsi que la production d’énergies renouvelables », le premier magistrat ne cache pas que l’étude d’un projet est actuellement en cours à la Carene. Il s’agirait de doter l’espace Neptune d’une nouvelle chaudière au bois. Ce réseau de chaleur de biomasse recommandé dans le cadre de la politique en matière de développement durable et de la volonté de fixer un objectif de production de 30 % d’électricité renouvelable pourrait également desservir l’Ehpad voisine du Clôs-Fleuri et éventuellement les équipements communaux (collège et écoles de la Souchais). Cette délibération a été unanimement votée par le conseil municipal.

 

 

 

Ouest France du 15 mai 2017

Un réseau public de chaleur et de froid

Le conseil municipal a approuvé à l’unanimité le transfert de compétence à la Carene concernant la production d’énergie ainsi que la création et l’exploitation d’un réseau public de chaleur et de froid. L’objectif est de mutualiser les moyens de production, d’augmenter l’utilisation d’énergies renouvelable et de récupération (chaleur d’origine industrielle). 39 % d’électricité renouvelable (essentiellement issue du photovoltaïque) dans la consommation du territoire, c’est l’objectif que s’est fixé la Carene pour 2030. « Sans doute une aubaine pour Donges car il est question de créer une nouvelle chaufferie bois qui relierait la piscine, l’Ehpad du Clos-Fleuri et les équipements communaux de la Souchais. Un moyen de préserver l’environnement et de minorer les coûts énergétiques » assure le maire, François Chéneau.

Ouest France du 15 mai 2017

Carene : 4 conseillers dont 1 de l’opposition

Suite à la décision de la Carene de réduire le nombre de délégués communautaires, l’ordre du jour du conseil municipal de mercredi comportait l’élection des 4 représentants de la commune (au lieu de 5 auparavant) au conseil communautaire. Les 29 membres ont élu François Chéneau, Claire Delalande et Louis Ouisse pour la majorité et Jean-Marc Nicollet, seul représentant de la minorité. Mikaël Delalande et Christine Misin du groupe Mieux vivre à Donges ont voté blanc. « Nous ne sommes pas dans la convergence avec l’équipe majoritaire, ni dans la connivence avec la minorité de droite. La loi nous empêchant d’être candidats, nous refusons d’être tenus par des positions contraires à nos idées ». Alain Chazal justifie ainsi le vote de son groupe en faveur de Jean-Marc Nicollet du groupe Donges avec vous, « c’est dans un souci d’équilibre que nous apportons notre soutien au seul candidat de la minorité » ! Le maire, François Chéneau a, quant à lui, salué l’investissement de Sandrine Salmon, la conseillère sortante

Accès internet : « priorité au nord et à l’est de Donges »

Lors du dernier conseil municipal, Mikaël Delalande du groupe Mieux vivre à Donges a questionné le maire sur l’avancement des négociations entre la Carene et le concessionnaire Orange qui s’est engagé à déployer la fibre optique sur tout le territoire d’ici 2020. « Le président de la Carene a demandé par écrit à Orange un calendrier cartographié avec les dates du début et de la fin du déploiement de la fibre optique dans notre région. Si l’opérateur ne respecte pas ce calendrier, il est envisageable de briser le monopole. Concernant notre commune, nous donnerons priorité au nord et à l’est de Donges, là ou il n’y a pas de débit du tout ! » déclare le maire, François Chéneau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *