Bruits, odeurs et fêtes des lumières. Le dernier acte

Lors du conseil municipal du 17 décembre 2020, nous avons été les seuls à refuser un projet de 16 logements rue Jean Jaurès en face de la raffinerie.  Monsieur CHENEAU avait raillé nos propos. Nous estimions que les futurs locataires avaient le droit à un environnement moins dégradé. Aujourd’hui, nous apprenons que ces logements avec vue sur la raffinerie ne sont plus soutenus par le maire qui aurait changé d’avis et nous en sommes satisfaits. En compensation le foncier à l’angle des rues Chateaubriand et Pasteur est proposé.

Le logement est un sujet d’intérêt général et il nous faut réfléchir ensemble sur le développement de notre ville, nous ne souhaitons pas une ville dortoir, nous devons avoir la capacité de proposer parallèlement à la population, des services de proximité. Le logement de demain doit être pensé pour une meilleure qualité de vie, pour le « vivre ensemble », d’où la nécessité de concertation et de transparence vis à vis des riverains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.