Magazine municipal – la suite !

Le maire ayant décidé que notre groupe ne pouvait s’exprimer que sur 1/6 ième de page contre ½ page auparavant, nous publierons régulièrement des articles sur notre site, le maire ne détenant pas le pouvoir de réduire à quelques lignes l’expression de vos élus sur internet. Monsieur CHENEAU est élu, nous ne le contestons pas. Mais comme nous l’avons déclaré lors du premier conseil municipal, la forte abstention (60.35%), ne permet à personne de se réjouir des résultats.  Pas même au maire (bien que légitime) qui représente moins de 2 Dongeois sur 10, les groupes d’opposition représentant autant que lui ! 

À l’heure de la crise sanitaire, il convient de se rassembler, l’avenir est incertain, la situation économique est dégradée avec l’annonce de licenciements. Les conséquences économiques et sociales ne sont qu’aux prémices, l’augmentation de la précarité est inquiétante. Malgré la vulnérabilité de l’humanité face au virus COVID-19, malgré la fragilité de notre société face à cette crise, l’unité nationale fait parfois défaut. À notre très petite échelle communale, l’union des élus pour surmonter les effets de crise n’est malheureusement pas de rigueur. Le maire ayant précisé, lors du dernier conseil municipal, que la majorité refusait la « cogestion des affaires communales ». Les élus d’oppositions, aussi légitimes que la majorité, ne pourront que s’exprimer pour donner un avis sur les dossiers déjà ficelés. Dans sa tribune, monsieur CHENEAU promet que « chacun puisse donner sereinement son avis, avant les votes » ! Merci monsieur le maire, mais c’est le principe de la démocratie ! Pourtant, le travail en commun que nous pourrions mener pour le développement de notre ville ne manque pas. Qu’il n’en déplaise à monsieur le maire, nous sommes élus pour les habitants, les associations et les acteurs économiques. 

Une chaufferie à Liberge !

Nous serons présents pour réitérer notre demande de motion auprès de l’état sur la situation scandaleuse de la société YARA qui malgré les avertissements continue de polluer, pire encore cette entreprise s’estime au-dessus des lois puisque ses dirigeants n’ont pas répondu à l’obligation de se présenter à une commission d’enquête parlementaire. Nous serons présents pour débattre de l’inopportunité d’implantation d’une chaufferie bois – gaz sur le site de Liberge. La décision d’implantation ayant été décidée par le maire, le conseil municipal devra juste donner son accord pour la vente du terrain ! 

Nous serons les relais sur vos questions sur l’implantation des antennes 5G alors que la municipalité s’était empressée de signer des permis de construire. Nous resolliciterons la ville pour que la société Orange nous informe et accélère le déploiement de la fibre optique. La crise sanitaire a démontré que cette technologie était indispensable avec des usages pour le télétravail, l’enseignement, les démarches administratives, la diffusion de la culture, les loisirs, etc. À votre service, vous pouvez nous joindre, par courriel, par téléphone. Pour rester informés, vous pouvez vous inscrire ici pour recevoir notre lettre électronique et nous rejoindre sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.