Une Halte déjeuner déserte.

À la demande des artisans, la commune a mis à disposition la salle polyvalente de l’hôtel de ville pour que les employés du bâtiment et des travaux publics (BTP) travaillant dans la commune disposent de locaux pour la pause déjeuner. L’écho de la presqu’île du 19 février annonce que « La salle reste désespérément vide”. La demande des entreprises pour que les salariés puissent s’abriter pour manger un repas chaud est légitime plutôt que de déambuler dans les espaces urbains, mais on ne peut que regretter que l’information ne soit pas parvenue aux chefs d’entreprises et aux salariés qui déclarent dans le journal hebdomadaire, “on n’a pas été informé et notre entreprise n’a pas communiqué sur cette possibilité. C’est vrai qu’à cette période on aimerait manger au chaud et pourquoi pas faire réchauffer notre repas ». Un tout petit effort de communication en allant à la rencontre de ces salariés et l’action pourra être qualifiée de bonne initiative !   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.