Magazine n°9: Renouveau démocratique, voie ferrée, économie.

Le magazine municipal est en cours de distribution, soit deux mois après la date butoir pour la remise des articles des élus d’opposition. Ainsi va la vie de la municipalité…

magazine9Renouveau démocratique : à l’heure ou nous écrivons notre texte, la conduite de la municipalité est au ralenti. Le conseil municipal de mai est déprogrammé pour « raison technique », sans plus d’explications, les tenues des commissions se font rares avec des ordres du jour qui se réduisent comme peau de chagrin et la présence des élus majoritaires, que ce soit pour les réunions, commémorations ou conseils municipaux laisse à désirer. Ne pas se servir, oui, mais il faut au moins servir. Depuis deux ans, la nouvelle majorité, qui n’avait pas rédigé de programme mais un agenda, a eu le loisir de bâtir un projet de développement et des prospectives pour accompagner le développement de notre commune qui ne cesse de s’accroître en matière de population, il nous tarde de connaître le fruit de ce travail et les orientations qui seront prises pour les quatre dernières années du mandat.

Réunion publique pour le dévoiement de la voie ferrée : une réunion pour rien. Vous avez été nombreux à nous faire part de votre étonnement sur le manque de publicité pour la tenue d’une réunion importante pour Donges et la vie des riverains avec les décideurs pour le contournement de la voie ferroviaire. Est-ce une volonté délibérée, un manque d’anticipation ou d’organisation ? Le choix du tracé étant décidé, nous réitérons nos demandes d’information sur les mesures qui seront prises pour réduire les impacts sonores et visuels. À ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse à nos questions, ce qui nous inquiète sur la réelle volonté des décideurs d’agir pour la quiétude des riverains. Lors du conseil municipal du 22/10/2015, la majorité a fait voter un versement supplémentaire de 5 281 € de participation communale, qui s’ajoutait aux 30 000 € de participation pour une étude déjà versée, soit +17%, nous avions été les seuls à voter contre cette nouvelle dépense n’ayant aucun retour d’ information sur les études menées. La réunion publique nous a permis d’apprendre qu’il restait de l’argent à disposition pour encore d’éventuelles études complémentaires ! Notre choix de vote était donc judicieux.

Économie. L’embellie de la situation de notre bassin d’emploi, preuve du savoir-faire sur notre territoire avec des carnets de commandes importants pour Airbus et STX, les projets de l’éolien en mer, la raffinerie TOTAL pérennisée avec un investissement de 400 millions d’€ sont de nature à favoriser les recrutements, mais ne doivent pas faire oublier un taux de chômage important. Si des efforts sont à maintenir pour la formation pour permettre à la main d’œuvre locale d’accéder à l’emploi dans l’industrie plutôt que des salariés délocalisés, les autres secteurs d’activité doivent être soutenus pour permettre une diversité d’emplois La perspective du développement de la zone des six croix est une chance pour accueillir à Donges, des entreprises, porteuses d’emplois complémentaires. Tous les voyants sont au vert, il faut une volonté politique pour accompagner les entrepreneurs que nos élus dongeois à la CARENE doivent porter.

Mikaël DELALANDE et Christine MISIN. Rédigé et remis le 20 mai 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *