Carboloire – Déclaration des élus Mieux vivre Donges – Conseil municipal du 24 septembre 2020

Nous déplorons le manque de débat avec la majorité sur ce dossier, que ce soit par l’organisation d’une commission urbanisme ou par un échange informel ! Nous, nous ne refusons pas le débat qui aurait permis de confronter les opinions. Votre avis est déjà formulé à la lecture de la délibération.

La filiale du groupe CADDAC, veut implanter une unité de production de carbonate de calcium, pour remplacer à terme son unité de Montoir de Bretagne. Le carbonate de calcium est un élément dans la fabrication du ciment. C’est un produit naturel, inerte ne présentant pas de risque pour l’homme et l’environnement.

Cependant nous donnerons un avis défavorable au regard des demandes de dérogations sur la sécurité incendie et surtout sur les rejets de poussières. La société CARBOLOIRE veut tout simplement obtenir le droit de polluer l’air avec le rejet de poussière, dans une zone déjà impactée par la carrière Charier. L’argument d’être à proximité d’un site qui génère beaucoup de poussières est audacieux, mais irrecevable, la qualité de l’air ne doit pas être négociable ! Les rejets de poussières de la carrière impactent déjà le centre-ville, une source de pollution de plus ne sera pas acceptée par la population. Souvenez-vous de l’avis négatif sur le projet Charier à la maison noulet, les deux principales revendications des riverains portaient sur les émissions de poussières et sur le trafic des camions !

Les valeurs indicatives d’empoussièrement proposées par les organismes de surveillance de l’air ambiant pour un “empoussièrement fort” sont inférieures à 250 milligrammes par mètre carré et par jour, la société demande de doubler la valeur. La production de cette unité va également engendrer l’augmentation du trafic de camion, environ 54 passages par jour, encore une pollution de l’air et un encombrement supplémentaire des routes !

Donges subit déjà des nuisances, nous ne devons pas être la commune qui accepte tout pour le bien-être des autres habitants de la CARENE. Notre responsabilité ce soir est de donner un avis, les élus de ce conseil ont le pouvoir de lancer un signal pour faire évoluer les politiques économiques de la carene afin de répondre à des objectifs d’une meilleure qualité de vie dans un environnement préservé.

Les élus à la carene, ont la responsabilité de se faire entendre pour que cette zone des Six-Croix puisse accueillir des entreprises génératrices d’emploi et qui préservent le cadre de vie. En octobre 2015, lors d’une réunion, pour présenter le projet de la zone il était pourtant très clair
« qu’aucune installation nuisible pour l’environnement proche n’est prévue dans cette zone d’activités »

La zone des Six-Croix ne doit pas être la zone fourre-tout

Pour cette délibération nous votons contre.

  • Contre la demande de pollution de l’air par des poussières au-delà des valeurs indicatives des organismes de surveillance de l’air ambiant.
  • Contre le déplacement d’une entreprise qui n’apporte rien sur l’emploi.
  • Contre un projet qui va générer des flux de camions importants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.