Archives de catégorie : Écho du conseil

Presse du conseil municipal du 20 juin 2019 – PLUi et PADD

Presse Océan du 27/06/2019

Le plan de déplacements urbains ne séduit pas.

Il aura fallu plus de trois heures pour arriver au bout des deux premiers points – sur les vingt – que comptait l’ordre du jour d’un interminable conseil municipal jeudi dernier. En question, l’avis de la commune sur le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de la Carene. Si après la présentation des plans, par les responsables de la communauté d’agglomération, et la lecture des délibérations par le maire, le conseil municipal a émis un avis favorable, l’opposition a marqué ses réserves en s’abstenant.

« Le Finistère de la Carene »

Continuer la lecture

Carrière de la maison noulet

Compte rendu du conseil municipal du 20 juin 2019 : Avis sur le Plan Local d’Urbanisme intercommunal arrêté

Demande de sanctuariser la carrière de Revin

Le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) est un document de la Carene pour définir la destination des sols. Ce document indique les règles pour définir les terrains constructibles, les zones ayant une vocation à rester naturelles, les zones qui sont réservées pour de futurs projets de constructions notamment. Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) résume les orientations des élus de la carene pour le développement de notre secteur pour les prochaines années. Les élus du conseil municipal, lors de la séance du 20 juin 2019, ont émis des avis. Mikaël DELALANDE pour le groupe « mieux vivre à Donges » a formulé un avis sur la forme et sur le fond. Continuer la lecture

Compte rendu du conseil municipal du 20 juin 2019 : le plan de déplacements urbains

Un plan de déplacements urbains est un document de planification qui détermine l’organisation du transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement. Tous les modes de transports sont concernés, la voiture particulière les transports publics, les deux roues, la marche à pied. Un plan de déplacement urbain comprend également une évaluation environnementale.

Mikaël DELALANDE, pour mieux vivre à Donges, estime que le document reprend les enjeux de la transition énergétique et sur les changements nécessaires sur la dépendance de l’automobile. Le document est plein d’ambitions, mais l’avis de notre groupe reste dubitatif. C’est un document généraliste qui ne prend pas en compte la diversité des territoires, de notre commune. Continuer la lecture

Compte rendu du conseil municipal du 20 juin 2019 : les autres points.

Ce conseil municipal a pu se tenir grâce à la présence des élus d’opposition pour assurer le conseil ! Séance marathon qui s’est terminée à 00h15. Absent : Patrick PONTACQ, Cécile COICADIN, Laurie POTEREAU, Jean-Pierre LEROUX et Rémi SALIOT, Philippe LETERRIER et Vivianne ALBERT. A partir de la deuxième délibération, Angélique OLIVEIRA et Didier RIAUD se sont absentés sans en préciser la raison, ils se sont peut être désintéressés, ou par désaccord ou peut être par l’ennui d’un conseil qui s’annonçait très long ?

Estimation de l’ancien Carrefour market

Christine MISIN a demandé l’estimation réalisée par France Domaine pour le bâtiment commercial de l’ancien carrefour market. Le maire a donné l’estimation de 250 000€. La délibération pour une Modificative n°1 du budget général de 2019 prévoit une ligne de 270 000€ pour racheter le bâtiment avec les frais de notaire. La vente n’est pas encore conclue, mais le maire souhaite investir pour la création d’une nouvelle médiathèque. Le groupe « Mieux vivre à Donges » par la voix de Chritine Misin reste très attentif sur la réalisation de ce projet, les finances de la ville ne permettant pas, aujourd’hui, des investissements importants. Nous entrons en période électorale avec son flot de promesses ! Continuer la lecture

Ordre du jour du conseil municipal du 20 juin 2019

mairie de Donges

La prochaine réunion du Conseil Municipal aura lieu le Jeudi 20 juin 2019 à 20 heures, en Mairie, salle du Conseil Municipal.

ORDRE DU JOUR  

URBANISME – ENVIRONNEMENT – TRAVAUX

  • Avis sur le Plan de Déplacements Urbains arrêté, Intervention de Monsieur Yann DUFOUR
  • Avis sur le Plan Local d’Urbanisme intercommunal arrêté, Intervention de Madame Laetitia QUELLARD
  • Rue Armand de Gramont : acquisition auprès de M. Francis Brisson de la parcelle cadastrée section YI n° 138 correspond à l’emprise du domaine public routier communal
  • Les Ecottais III : cession d’un ensemble de parcelles communales à la CARENE

Continuer la lecture

Un pas en avant, un pas en arrière, tricotage, détricotage ! Conseil municipal du 23 mai 2019

Un poste à temps non complet 17h30 par semaine est créé pour renforcer le secrétariat technique pour instruire les marchés publics. Le poste est créé pour 7 mois. Sur cette question, les élus d’opposition, Mieux Vivre à Donges, ont été les seuls à s’exprimer. Christine MISIN a rappelé nos différentes interventions et critiqué la méthode qui interpelle sur l’efficacité !
2014, passage du cabinet-conseil Urfin, et là, il y a eu de l’argent !
  
« 43 000 € HT», pour « remédier à un certain nombre d’incohérences, débroussailler le maquis d’un système en état de sclérose avec une absence de confiance » ;«  il fallait faire entrer un peu d’air frais dans un organigramme qui en avait besoin » selon les propos du maire Les propos très durs à l’époque reviennent boomerang aujourd’hui.
L’adjointe au personnel appliquera soigneusement les préconisations de monsieur Urfin.
Depuis 2014, l’organigramme ne cesse d’être modifié, on ne sait plus combien de fois, l’air frais s’est transformé en tempête et bientôt peut-être en cyclone si les mêmes méthodes perdurent. La modification d’organigramme, et ce, à plusieurs reprises, 3 ou 4 fois est incompréhensible !
  • Changement d’organigramme à plusieurs reprises, 3, 4 fois, on sait plus,
  • Changement au service scolaire et de l’état civil,
  • Changement au secrétariat technique,
  • Changement au service Ressources humaines, après avoir considéré qu’il n’y avait pas la nécessité d’un responsable des ressources humaines, qui sera déplacé dans un autre service, le service R.H. aura finalement  besoin de renfort, cela se traduira par une nouvelle embauche, aucune économie !  
Un pas en avant, un pas en arrière, tricotage, détricotage ! 
Après avoir supprimé un poste, il nous est demandé la création d’un poste de renfort ! Après 5 années de gouvernance communale, il paraît important qu’il y ait un vrai débat de politique de gestion humaine, ce qui est souhaité en matière de services. Au-delà de cette gestion des ressources humaines très surprenante, il est question de qualité de vie au travail et de services rendus de la population dongeoise.

Des absents, encore et toujours – Conseil municipal du 23 mai 2019

Malgré l’importance des délibérations à l’ordre du jour, beaucoup d’absents dans la majorité : Martine ARDEOIS, Cécile COICADIN, Laurie POTEREAU, Jean-Pierre LEROUX, Angélique OLIVEIRA (arrivée à 21h00), Remy KLEIN et Sandrine SALMON

Le conseil municipal s’est déroulé dans une ambiance moins tendue que les précédentes. La séance s’est terminée à minuit, une liste importante de délibération était à l’ordre du jour.  À noter la lassitude et l’inattention des élus majoritaires lors des présentations des sujets. Le vote du compte administratif a été surréaliste.  Les élus d’opposition ont levé la main pour s’abstenir pendant que la majorité s’est endormie et a oublié de voter, situation jamais vue à Donges !

Finance, la ville reste dans le « orange » – conseil municipal du 23 mai 2019

Christine MISIN est intervenue, lors de ce conseil, sur les finances de la ville en présence de Monsieur Marc DEMORA, trésorier municipal.

« Ça ne va pas être encore la fête tout de suite » !

La situation dongeoise demande une extrême vigilance, il n’y aura pas le droit au moindre débordement, il ne s’agira pas de faire des promesses impossibles à tenir, les impôts des dongeois ne doivent pas être une variable d’ajustement. L’objectif est d’assurer la pérennité des équipements et de garantir une qualité de service public avec 8064 habitants au 1er janvier 2019. Si la vente de terrains et des maisons de la ville, devraient rapporter cette année 345 000 € et la diminution de la contribution du SDIS pour cette année sera de 150 000 €, ce ne sera qu’une bouffée d’oxygène au regard des projets annoncés dernièrement par la majorité. Des projets d’une nouvelle médiathèque, la réfection du terrain synthétique, la réhabilitation des voiries, la mise aux normes des bâtiments (1.2 millions HT à engager d’ici 2023), un projet de chaudière à bois de la carene qui va inévitablement conduire à des travaux de voiries qui resteront à la charge de la commune pour avoir des routes correctes (2 kms), le projet d’une école aux Ecottais, une salle de sports…etc. Tout peut être promis mais tout ne sera pas réalisable ! Le fond de roulement net global ne permettant de couvrir que 13 jours de charges réelles, seuil nettement inférieur au seuil de sécurité préconisé de 2 mois pour les villes équivalentes à Donges.

La situation financière reste donc tendue !

Il y a durant ce mandat, des points, qui en termes de politique publique municipale, restent des points d’interrogations forts, sur la méthode et sur la visibilité de vos politiques ! Le receveur municipal a confirmé que les finances de la commune restent critiques, dans « le orange » ce qui doit nous amener à être très prudents. La situation ne permet pas à la ville d’emprunter pour des projets d’envergure. L’intégralité de la déclaration est téléchargeable

hélYce – conseil municipal du 23 mai 2019

Le conseil municipal a voté à l’unanimité deux motions pour la défense du service public. La première pour le maintien des jours d’ouvertures du bureau de poste et une autre contre la réforme de la direction générale des finances publiques qui a pour conséquence la fermeture du site de Saint-Nazaire. Au cours des débats, le service de transport de la STRAN a été évoqué. Nous avions déjà posé la question à Antoine BOUVET, directeur général des services de la Carene, lors de la séance du conseil municipal en septembre 2016 ( procès verbal) qui avait répondu « HélYce n’ira jamais à Donges » (voir notre compte rendu). Nous avons fait remarquer la durée importante pour se rendre à Saint-Nazaire avec la stran, nous avons fait remarquer le temps trop important pour les dongeois qui doivent circuler en bus dans les rues de Montoir et un temps d’attente important aux six croix pour aller au centre de ville de Donges. Le Maire de Donges, qui préside la commission des grands services est d’accord avec nous à Donges, mais que fait-il à la carene pour améliorer le quotidien des abonnés Dongeois à la Stran ?

La fibre dans les villages dongeois -conseil municipal du 23 mai 2019

Lors du conseil municipal du 23 mai 2019, Mikaël DELALANDE, Mieux Vivre Donges, a interpellé, de nouveau (voir notre article su 6 novembre 2016), le maire, François CHENEAU (Divers Droite) sur le déploiement, en cours, de la fibre optique à Donges. Cette question fait suite aux nombreuses remarques des dongeois sur notre questionnaire (https://urlz.fr/9iBN). Les villages du Nord et de l’Est de la commune rencontrent de fortes difficultés pour l’accès à internet. François CHENEAU a avoué son impuissance et il a partagé nos doutes sur le respect du calendrier, pour le déploiement complet sur le territoire communal pour début 2020. Son discours de « prioriser le déploiement là où il n’y a pas de débit du tout » est oublié ! Orange a simplement questionné le maire sur la couleur des armoires et sur leur lieu d’implantation. Malgré les obligations du concessionnaire Orange, le déploiement risque de prendre du retard.